NOTE D'INTENTION

Les âmes fortes - Affiche silhouettes

Août 2020.

Entre deux confinements, je décide de partir marcher en solitaire durant un mois sur le “Camino Francès”, le chemin de Compostelle traversant l’Espagne d’Est en Ouest. Huit cents kilomètres de traversée à pieds depuis Saint-Jean-Pied-de-Port, le dernier village français avant la frontière espagnole, jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle.

Trente kilomètres d’exploration par jour, au plus près du vivant, à goûter minutieusement la vie, l’interroger et tenter de questionner son sens, voilà la démarche qui m’anime.


Qu’est-ce qui nous rend vivants ?
Dans le temps imparti qu’il nous est donné à vivre, qu’avons-nous à y faire de plus précieux ?
Quel est le sens de notre existence ?
Si l’on venait sur Terre pour une unique chose, laquelle serait-elle ?

Durant mon périple, je fais la rencontre de Pierrot et Jean-Claude, deux pèlerins septuagénaires, respectivement éleveur bovin et berger de métier, avec lesquels je vais échanger pendant de nombreuses heures de marche. Mon film se tisse autour de ce partage intergénérationnel animé par un goût commun pour les nourritures existentielles, littéraires, poétiques et philosophiques.

Je les interviewe sur ce qui les rend vivants, sur le sens de la vie, sur leurs plus grands rêves et sur leur expérience de pèlerinage à Compostelle.


À travers le partage de leurs parcours respectifs, nous abordons les grands questionnements liés à l’amour, à la liberté, au rapport à Dieu et à nos croyances, à l’art, à la vitesse exacerbée du monde, et plus généralement, aux chemins d’accès à la paix, à la connaissance de soi et du monde.

Les âmes fortes est une immersion intime dans l'expérience du pèlerin.

Une invitation authentique sur le chemin de Compostelle, guidée par la voix de Pierrot. Tel un confident, il nous emmène délicatement dans le partage sensible et philosophique de son expérience du monde.

Anaïs Gheeraert

“En cette époque de Covid où les gens ont fait une plongée en eux,
ils n’ont plus envie de vivre ce qu’ils ont vécus et sont prêts pour le monde nouveau.
Ils sont prêts pour le vivre mais ils sont prêts aussi pour le créer.”
 
Pierrot

QUI SUIS-JE ?

Les âmes fortes - Photo biographie

J’ai 37 ans. Et depuis ma plus jeune enfance, je me questionne sur le sens de la vie.

Que faisons-nous sur Terre ? Existe-t-il un sens à notre existence ?

Je développe également très tôt un appétit prononcé pour la poésie. Celle qui s’observe à l’œil nu et que j’aime à nommer la “poésie du vivant”. Cet indicible qui nous relie à la beauté, jusqu’à-même nous la rendre palpable.

 

Je passe partie de mon enfance entre l’observation de l’organisation du monde qui me fascine autant qu’elle me questionne et le doux refuge de ma chambre où j’y découvre les mots et le plaisir de jouer à composer avec eux. Une échappatoire douce, savoureuse et parfois même salutaire.

Au sortir du lycée, mon goût des mots, de l’analyse et de la connaissance de l’humain m’amène à effectuer une Licence de Psychologie et un Master de Sciences du Langage à l’Université Libre de Bruxelles. À 24 ans, mes pieds foulent le plateau d’un théâtre et me font goûter un état de présence qui m’était jusqu’alors inconnu. Je me passionne pour le théâtre et me forme à l’art dramatique durant trois ans entre Roubaix et Bruxelles. J’y fais de riches et nourrissantes rencontres avec une famille de pairs en résonance avec mon état d’être-au-monde.

 

À ce jour, je travaille en tant que comédienne pour le théâtre, la télévision et le cinéma. J’assiste également à la mise en scène et je dirige des laboratoires sur la présence de l’acteur et le clown. Parallèlement, depuis une dizaine d’années, je m’intéresse aux enseignements des grands maîtres de sagesse de l’Orient et de l’Occident et je m’initie aux pratiques de pleine conscience en effectuant de nombreuses retraites de méditation.

 

C’est la croisée de ces différents cheminements qui m’amène aujourd’hui à m’interroger pleinement sur ce qui m’habite en tant qu’artiste, en tant qu’être humain, et sur le choix de mon langage.

 

Les âmes fortes est mon premier projet de réalisation.

Depuis, je développe un deuxième projet intitulé La Minute Existentielle, une série philosophique et poétique dans laquelle des enfants âgés d’une dizaine d’années répondent aux grandes questions du monde. Une envie de transmettre avec ludisme mon goût du questionnement, un appétit si précieux à mon sens pour grandir en discernement, en liberté, mais aussi en sensibilité devant la poésie omniprésente du vivant